Né à Akashi le 10 mars 1889, Takamatsu Toshitsugu (高松寿嗣) est un célèbre artiste martial japonais, considéré comme l'un des derniers vrais ninja.

Issu de la famille Toda de Iga, détentrice de la Togakure Ryu Ninpo, il est un enfant chétif, si bien que son père envoie chez un membre de sa famille, Toda Shinryuken Masamitsu, à Kobe. Soke de la Shinden Fudo Ryu, il lui enseigne cette école ainsi que les écoles Koto Ryu, Togakure Ryu Ninpo, Kumogakure Ryu Ninpo, Gyokushin Ryu Ninpo et Gyokko Ryu (ces cinq dernières ayant été transmises à partir du XVIIème siècle au sein de la Toda-gumi, issue de la branche Iga de la Kumogakure Ryu, sous la direction de Toda Seiryu Nobuyasu.)

A 17 ans, il apprend au contact d'Ishitani Matsutaro Takekage, que son père emploie comme gardien d'usine, les écoles Kukishinden Ryu, ainsi que deux autres écoles dont il est le Soke : Takagi Yoshin Ryu et Gikan Ryu. A sa mort, Ishitani lui transmet ces écoles. A la même époque, Toda Shinryuken Masamitsu lui transmets également ses écoles.

Takamatsu Toshitsugu

Après avoir nourri un vif intérêt pour le Sumo, participé à des taryu jiai (défis entre écoles) ou encore avoir pratiqué une première ascèse sur le Maya Yama, âgé d'une vingtaine d'années, il voyage alors sur le continent asiatique où il enseigne les arts martiaux et livre des combats, parfois à mort. C'est à ce moment que lui est donné l'un de ses surnoms qui restera célèbre : Tora no Moko (le Tigre de Mongolie.)

De retour au Japon en 1919, il ouvre un restaurant et commence à enseigner le ninjutsu à quelques élèves, et intervient notamment au sein du Kodokan de Jigoro Kano.

Au crépuscule d'une vie consacrée aux arts martiaux, il rencontre Masaaki Hatsumi, alors élève de Ueno Takashi. Il lui transmet la totalité des écoles dont il a lui-même hérité. Takamatsu Toshitsugu s'éteint le 2 avril 1972 à l'âge de 83 ans.